Après la séance

Cette page est réservée aux patient ayant profité d’une séance d’ostéopathie à la Maison de Santé de la Guillotière.

Bien que l’ostéopathie soit considérée comme une « médecine douce », un traitement ostéopathique n’est pas pour autant anodin. Les structures manipulées, tant sur le plan mécanique que tissulaire, peuvent réagir jusqu’à 48h après le soin. Des sensations de courbatures ou une légère réaction inflammatoire après le traitement sont possibles durant ce laps de temps. Il est donc conseillé d’éviter toute activité physique contraignante pendant les deux jours suivant la séance, l’hydratation (1.5L à 2L/jour) est un facteur important permettant de contrer ces possibles « effets secondaires ».

Etant essentiellement portés sur le bien-être à long terme de nos patients, nous estimons important que ces derniers prennent leurs conditions en main de manière pro-active afin d’éradiquer ou au moins espacer les épisodes douloureux. Voici donc quelques conseils basiques sous forme de petits exercices réalisable sans outils en lien avec les conditions que nous traitons quotidiennement.

Ces exercices ont étés discutés lors d’une séance avec un ostéopathe diplômé et qualifié et ne sont pas a reproduire sans l’avis d’un professionnel de santé.

Les exercices décrits ci dessous sont a réaliser sans contraintes et sans douleurs, si l’un de ces exercices s’avère aggravant, n’hésitez pas a contacter votre ostéopathe par téléphone ou par e-mail afin d’évaluer si ce mouvement peut être modifié.

  1. Lombalgies d’origine Discales (Discopathie / Hernies…)

Une atteinte du disque intervertébral peut créer divers maux tels qu’une hypertonicité de certains muscles en relation avec votre rachis, une tendance à reproduire des épisodes inflammatoires transients, ainsi que la compression de nerfs spinaux (la célèbre sciatique…). Afin d’éviter tout mouvements anormaux dus aux changement morphologique de votre disque, nous vous conseillons d’adopter une attitude pro-active afin de stabiliser mais aussi de redonner du mouvement à votre colonne lombaire.

La séquence d’exercices qui suit est a réaliser dans l’ordre chronologique donné ou en lien avec les conseils de votre ostéopathe

A. Etirements: Sans douleur, mais mis en tension, 20 à 30 s répétés 3 fois.

A1. Etirement des paravertébraux lombaires. 

Allongé sur le dos, venez attraper vos genoux en le remontant vers votre thorax

stretching-dos-20.jpg

 

A.2 Etirement et décompression lombaire : « LE CHAT »

  • Commencez à 4 pattes
  • Baissez votre bassin et vos cuisses au niveau de vos pieds
  • Enroulez le dos vers l’avant
  • Allez chercher au plus loins avec vos mains, augmentez l’amplitude en suivant votre respiration

mal-de-dos-etirement-dos.gif

A.3 Etirement chaine postérieures et ischio-jambiers :

  • Contre une mur, positionnez votre bassin à l’aplomb et étirez vos jambes vers le haut
  • Fléchissez les chevilles au maximum, maintenez.
  • Etendez vos bras vers le haut

 

piedmur3.jpg

 

A venir – Etirement du PSOAS – Etirement des muscles glutéaux – Etirement les rotateurs Lombaires – Renforcement/gainage.